Un métier à découvrir : le coach mental

osezleSPORT3

Alors qu’une séance de coaching mental dure généralement une à deux heures, ce métier encore méconnu tend à se développer de plus en plus et à se formaliser. Qu’est-ce que le coaching mental ? Pourquoi un athlète ou un sportif doit-il avoir recours à ce type de coaching ? Découvrez le métier de préparateur mental en profondeur.

Le coaching mental

Le coach mental est une personne qui accompagne un athlète ou une équipe de façon à ce qu’il évolue d’un point A (situation actuelle) vers un point B (situation voulue ou souhaitée). Le coach mental peut être sollicité soit par l’entraîneur soit par le sportif lui-même qui désire se confier, à identifier les problèmes et trouver des solutions efficaces. Le préparateur mental est souvent sollicité suite à la connaissance d’une problématique qui bloque le sportif ou qui le rend moins performant. L’accompagnement effectué par le préparateur mental s’opère alors au niveau des émotions, mais aussi sur d’autres aspects du mental : confiance en soi, motivation, estime de soi, etc. afin de renverser la situation et de trouver, ensemble, des solutions efficaces.

Un préparateur mental pour quel athlète ?

Professionnel ou amateur, tout sportif a besoin d’un coach mental au cours de sa carrière. La manière de coacher ne diffère pas vraiment, car la pression subie au niveau psychologique reste quasi identique. Même si, pour un sportif amateur, la pression est beaucoup plus grande surtout lorsqu’il rencontre des échecs (gestion des émotions, des impacts psychologiques, etc.), les outils utilisés par le coach mental restent les mêmes.

Se préparer physiquement et mentalement

L’entraînement mental est souvent négligé alors qu’il joue un rôle très important dans la vie d’un athlète au même titre que l’entraînement physique. Même si le sportif a un très haut niveau de performance physique, si son mental n’est pas au même niveau, il risque d’échouer à tout moment. C’est pourquoi il est impératif que le coaching mental entre en considération. Accompagner l’athlète, le suivre dans son évolution, proposer des solutions pour gérer le stress et les émotions, etc. telles sont les missions que peuvent avoir un préparateur mental avec une équipe ou un sportif.

Les défaites attirent les défaites

Tout comme la loi de l’attraction le suggère, la réussite attire la réussite et inversement, les échecs attirent les défaites. Un sportif souvent confronté à des défaites entrera dans une spirale infernale et ne pourra pas s’en sortir sans accompagnement. En coaching mental, l’idée est de conscientiser le sportif sur ce qu’il a réalisé de positif, ses succès, ses réussites antérieures et ainsi redonner du punch à son estime de soi et sa motivation avec les séances de coaching mental. Le préparateur mental dans ce cas ne fait qu’accompagner de manière régulière, mais c’est au sportif de prendre petit à petit une certaine autonomie et inverser la tendance.

Entraîneur et coach mental, quelle différence ?

L’entraîneur est un tacticien, un stratège qui mène son équipe comme tout bon PDG mènerait son entreprise vers la réussite. Un bon entraîneur qui veut augmenter la performance de son équipe doit également penser à l’aspect humain et c’est là que le préparateur mental entre en jeu. Il identifie la problématique en faisant un diagnostic et à l’aide de nombreux outils et de séances, accompagne l’équipe (ou le sportif) pour évoluer de manière responsable. Ce travail s’effectue de manière conjointe avec l’entraîneur pour que tout soit synchrone.

Un bon coaching mental ne néglige pas l’aspect social. Le sportif ne doit pas se concentrer uniquement sur ses performances sportives, mais doit prendre en compte l’importance de sa vie sociale et personnelle. C’est en maintenant l’équilibre qu’il peut tirer entièrement bénéfice de l’accompagnement du préparateur mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *