Le mental et son importance dans le sport

Le mental dans le sport
Comme tout bon athlète le sait, les performances sportives sont à 90% dans le mental et 10% dans le physique. Ainsi, entre deux sportifs de même niveau de compétences technique et physique, c’est le mental qui fait toute la différence et qui mène l’un d’eux à la victoire et l’autre à la défaite. Le coaching mental prend alors une place significative dans la vie du sportif qui veut réussir et enchaîner les victoires.

La préparation mentale

La préparation mentale apporte de nombreux bénéfices à l’athlète de haut niveau : amélioration des performances, aptitude à mieux gérer le stress et l’anxiété souvent rencontrés lors des tournois ou les préparatifs de compétition, renforcement de l’estime de soi et de la confiance en soi… Quand on voit le niveau atteint par de nombreux athlètes et les moyens qu’ils ont pour évoluer efficacement on se demande souvent ce qui fait réellement la différence. C’est le mental qui apporte le petit plus qui fait la différence. La préparation mentale utilise des outils scientifiques et techniques pour accompagner le sportif dans sa carrière. Le préparateur mental peut intervenir à moyen terme ou sur du long terme selon le diagnostic posé. Le sportif bien préparé mentalement et physiquement a toutes ses chances de gagner lors d’une compétition.

Le mental et l’estime de soi

L’estime de soi se renforce lorsqu’on enchaîne les victoires. Ce sentiment de maîtrise, de compétence est très bénéfique pour le mental. Cela veut tout simplement dire pour le sportif qu’il est bon dans ce qu’il fait, qu’il maîtrise son domaine. Cet état le pousse à vouloir progresser davantage et sa motivation augmente dans ce sens. Cependant, si la victoire n’est pas au rendez-vous et que malgré les efforts, les échecs se succèdent, l’estime de soi laisse la place aux doutes, aux remises en question et à la démotivation. Les conséquences psychologiques d’une telle situation vont pousser l’athlète soit à abandonner soit à prendre du recul pour mieux analyser et rebondir. Le préparateur mental ou le coach mental devra donc prendre en compte ce facteur dans son programme.

L’estime de soi, en détail

L’estime de soi apparaît comme un catalyseur mental pour le sportif. Sa baisse et sa hausse influent sur la motivation, la confiance en soi…, et au final sur ses performances. Si l’on devait définir de manière simple l’estime de soi, c’est un jugement positif ou négatif qu’une personne réalise sur elle-même. En 1990, le Pr Susan Harter a défini 5 types de compétences « importantes » chez l’enfant : la performance scolaire, l’apparence physique, la performance sportive, l’acceptation par rapport à ses camarades et la bonne conduite. Dans cette liste, il y en a déjà deux qui touchent au sport. Ces domaines de compétence qui renforce l’estime de soi évoluent avec l’âge. À l’âge adulte, s’ajoutent d’autres domaines comme la compétence au travail, la sociabilité ou encore les relations intimes.
Au vu de ces éléments, l’entraînement mental n’est pas une chose à négliger pour tous sportifs de haut niveau ou amateurs. Au même titre que l’entraînement physique, l’entraînement mental doit se faire en continu et en parallèle. Pour continuer votre lecture sur le même sujet, découvrez comment faire pour avoir un mental d’acier ou ici l’importance du mental dans le sport.

2 réponses à “Le mental et son importance dans le sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *