Comment sortir du statut de remplaçant ?

russell-westbrook1

Être mis sur le banc est le cauchemar de tout sportif ambitieux de faire ses preuves sur le terrain. Si mal géré, ce statut de remplaçant peut provoquer de sérieux dégâts dans son estime de soi, mais aussi une perte de confiance en soi, voire même une phase de dépression. L’intervention d’un coach mental est alors nécessaire afin d’accompagner le sportif et de réaliser ses objectifs pour sortir du statut de remplaçant.

Sortir du statut de remplaçant, déterminer les causes

Le statut de remplaçant ou de titulaire n’est pas ce qui définit un sportif. C’est avant tout une personne avec des compétences, des sentiments, des besoins, des relations, etc. Pour le préparateur mental, la mission consiste à déterminer les causes de ce statut de remplaçant. Était-ce un choix stratégique de l’entraîneur ? Une blessure qui nécessite une période de convalescence ? Ou encore, une légère baisse de régime ? L’essentiel est de découvrir conjointement avec le joueur les causes de son statut qu’elles soient internes ou externes. C’est en connaissant les causes de la problématique du joueur que le coach mental pourra définir des plans d’action qui permettront au sportif de rebondir : estime de soi et atteinte des objectifs.

Gérer le statut de remplaçant, il n’y a pas que les causes externes

La plupart des causes évoquées par les joueurs en remplacement sont externes : l’entraîneur, les autres joueurs, l’ambiance qui règne au cours des entraînements, etc. Si le joueur remplaçant se concentre sur ces causes externes, il ne pourra jamais avancer et sortir de son statut de remplaçant. Les causes internes quant à elles permettent d’agir rapidement, car les solutions, les stratégies et les plans d’action vont dépendre du joueur uniquement. Les causes externes évoquées seront plus longues et difficiles à appréhender, car il faudrait dans ce cas une tierce entité pour faire office de médiateur.

Prendre du recul, être conscient de son statut et réagir

Si les causes du statut de remplaçant sont internes, le joueur devra alors prendre du recul pour mieux analyser sa situation actuelle. Quelles sont les différentes raisons qui l’ont poussé à être mis sur le banc ? À l’aide du préparateur mental, le sportif devra s’ajuster, définir des objectifs personnels et évoluer. La prise de conscience est très importante pour le joueur : sa situation dans le groupe auquel il appartient ne dépend que de lui. S’il veut être titulaire à nouveau, il devra adopter le comportement adéquat et que ce soit lors des entraînements ou au cours des grands tournois.

Le côté positif d’être remplaçant

Lors des matchs de football, il arrive que l’entraîneur mette sur le banc certains joueurs. De renoms ou pas, ces joueurs ont leurs rôles spécifiques : renforcer la défense, mettre un peu de pression sur le côté, le renard qui profite de toutes les occasions possibles pour marquer des buts, etc. Ce sont ces joueurs remplaçants qui en cours de match font gagner toute l’équipe. Même sur le banc, ils sont chacun des atouts majeurs non négligeables pour l’ensemble de l’équipe. Ainsi, le remplaçant peut donc évoluer différemment et même plus rapidement que les autres. Son niveau d’engagement peut être travaillé et maintenu dès lors qu’il est conscient du rôle qu’il a et de ce que les autres attendent de lui. Pour éviter la routine et la démotivation, l’entraîneur doit laisser aux remplaçants l’occasion de faire leurs preuves sur le terrain.

Souvent perçu négativement, le statut de remplaçant peut conduire un joueur à douter de ses compétences et à perdre confiance en lui. Les conséquences peuvent être dangereuses pour sa carrière, car il peut sombrer dans une phase de dépression. Pour sortir de cette situation, l’accompagnement et les conseils d’un coach mental sont nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *