3 conseils pratiques pour avoir une bonne motivation en sport

vignette24

La motivation en sport pousse le sportif professionnel à s’investir dans son activité. Elle conditionne son engagement et sa combativité au fil des entraînements et lors des compétitions qu’il dispute. La hausse ou la baisse de cet élément joue donc un rôle primordial dans sa vie de sportif. Voici trois conseils pratiques pour avoir une bonne motivation en sport.

Les sources de motivation

Il faut distinguer deux sortes de sources de motivation :

  1. Les sources de motivation internes.
  2. Les sources de motivation externes.

Les sources de motivation internes

Les sources de motivation en sport internes sont plus stables et durables. Elles sont constituées essentiellement de perceptions, de savoir et d’accomplissement de soi. En d’autres termes, le sportif est motivé ici par le sentiment de plaisir provoqué par la pratique de son art, les différentes techniques (nouvelles ou amélioration des anciennes) qu’il apprend au fil des entraînements et la sensation de satisfaction engendrée par l’atteinte d’un objectif précis ou le surpassement de soi.

Les sources de motivation externes

Les sources de motivation externes sont constituées d’éléments plus ou moins éphémères et qui peuvent à tout moment disparaître. La course aux gains de toutes sortes : récompenses, gains financiers, etc., la reconnaissance aux yeux de la société (célébrité), la compétition à outrance pour être reconnu comme étant le meilleur dans son domaine. Le sportif peut puiser sa motivation en combinant ces deux facteurs. Cependant, les facteurs externes sont trop fragiles pour durer sur le long terme. Il faut alors miser de plus en plus sur les sources internes qui sont plus stables.

Avoir une bonne motivation, le plaisir de pratiquer

Le plaisir de pratiquer son sport est une bonne source de motivation. Le sportif qui éprouve ce sentiment ne reculera pas devant un entraînement ou un nouveau défi à relever. Il aura toujours tendance à repousser ses limites. Cependant, l’entraîneur doit savoir anticiper une chose : la monotonie. Ce dernier peut en effet affaiblir le plaisir et faire baisser la motivation en sport. Lors des entraînements, il faut donc varier, trouver de nouvelles idées, essayer de nouvelles choses, de nouvelles technologies… Il ne faut donc pas hésiter à investir et se servir de nouveaux outils pour casser la monotonie.

Maintenir une bonne motivation en sport, l’estime de soi

Cultiver l’estime de soi en renforçant le sentiment de compétence permet de maintenir une excellente motivation. Il s’agit ici de ne pas se projeter sur les autres, mais de constater au fur et à mesure son évolution technique, mentale et physique. L’accomplissement de soi se produit lorsque, arrivé à un certain niveau, le sportif a suffisamment confiance en lui et constate son progrès.

Une bonne motivation par l’autonomie

Pour avoir une bonne motivation, le sportif ne doit pas se sentir comme un pion à qui on donne des consignes et des tâches à faire. Il doit à la fois être l’acteur principal et le responsable de ses progrès. En d’autres termes, il doit faire de son projet sportif, un projet personnel et doit pouvoir s’attribuer totalement les mérites de son succès. En pratique, dans un club par exemple, le fait de responsabiliser le sportif en prenant part à des activités importantes du club tend dans ce sens. Lors des entraînements, laisser au sportif une certaine liberté (de temps à autre) dans le choix des exercices ou dans la définition des objectifs est aussi un excellent moteur de motivation.

Quel que soit le sport pratiqué (individuel ou collectif), avoir une bonne motivation en sport permet de garder le cap, constater ses progrès et réussir dans ses projets sportifs tout en ayant du plaisir. Pour continuer votre lecture sur le sujet, découvrez comment développer sa combativité grâce à 3 méthodes efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *